woman_img

Tissus adipeux: perdre ou prendre du poids comment ça marche?

Les adipocytes sont des cellules présentes dans les tissus adipeux, spécialisées dans le stockage de la graisse. Les adipocytes sont donc nos réserves d’énergie. Ils stockent les lipides jusqu’à un volume cellulaire qui peut augmenter de 50 fois leur volume de départ !

Au-delà de cette taille maximale, l’adipocyte, ne pouvant plus stocker de graisses, déclenche la formation d’une nouvelle cellule de stockage, le pré-adipocyte.

Les réserves de lipides sont constituées de triglycérides, principal constituant des graisses végétales ou animales. Habituellement, le nombre d’adipocytes augmente jusqu’à l’âge de 15 ans et cette multiplication (hyperplasie) est particulièrement importante durant la première année de la vie.

Il est donc important de veiller à l’alimentation des enfants jusqu’à l’adolescence pour éviter de préparer un terrain favorable à l’obésité à l’âge adulte.

Après 15 ans, on dispose ainsi normalement d’un nombre fixe d’adipocytes. Lorsqu’on grossit, on commence par remplir ses adipocytes sans en multiplier le nombre. Déjà huit fois plus gros qu’une cellule classique, un adipocyte peut grossir jusqu’à multiplier sa taille par 50 (phase hypertrophique).

Contrairement à une idée largement répandue, si cette hypertrophie n’est pas suffisante et que l’apport en graisses est trop important pour être emmagasiné dans nos quelque vingt milliards d’adipocytes, ceux-ci vont se diviser et se multiplier, c’est la phase hyperplasique qui peut multiplier par 10 le nombres d’adipocytes (pour atteindre 200 milliards). Pour maigrir, on peut vider les adipocytes de leur surcharge lipidique.

Puis une fois vides, il y a 2 théories contradictoires dans le monde médical. La première dit que l’on ne peut jamais réduire le nombre d’adipocytes (sauf avec une liposuccion), la seconde affirme qu’une fois vidés, les pré-adipocytes disparaissent. (mais les 2 tendances sont d’accord pour dire que les cellules créées lors de la grossesse disparaissent après la naissance, lorsque la mère retrouve son poids d’avant).

Durant un régime hypocalorique, le métabolisme va déstocker en priorité les nouvelles cellules puis les adipocytes apparues lors de notre croissance. Les premières peuvent être vidées et/ou supprimées tandis que celles qui font partie de notre patrimoine ne doivent jamais être totalement vidées pour des raisons d’équilibre physiologique.

L’obésité peut donc être de type :

Hypertrophique : grossissement des adipocytes;
Hyperplasique : multiplication du nombre d’adipocytes;
Mixte : grossissement et multiplication des adipocytes.

Il existe deux types de tissus adipeux : la graisse blanche et la graisse brune.

Par conséquent, il existe deux types d’adipocytes :

Adipocytes blancs: Leur cytoplasme est entièrement occupé par une énorme goutte lipidique constitué de triglycérides tandis que leur noyau est rejeté en périphérie contre la membrane. Les adipocytes blancs sécrètent de la résistine et de la leptine, hormone inhibant l’appétit (hormone anorexigène).

Adipocytes bruns: Elles contiennent de nombreuses gouttelettes lipidiques. Ce sont les cellules de l’hibernation qui participent à la thermogenèse. Dans ces cellules, leurs mitochondries ont la particularité d’être très riches en cytochrome, donnant sa couleur brune à la cellule. Ils sont retrouvés chez les animaux hibernant et chez les nouveau-nés.
Chez ces derniers, ils permettent une adaptation thermique lors du passage du milieu maternel (37°C) au milieu extérieur (environ 20°C).

Les prochaines news parleront plus spécifiquement de ce que l’on appelle: la cellulite.

Qui est-elle et quels sont les moyens de lutter contre son apparition et comment la faire diminuer?

Nouvelle association Au cabinet Dynaform Lausanne

Voir la Dynanews

Et si vous preniez soin de vous avant la fin de l'année ?

Voir la Dynanews

Qu'est-ce que la faim ? versus les envies

Voir la Dynanews