woman_img

Les corps gras: différentes familles et effets

Les corps gras contribuent à notre bonne santé, particulièrement à celle de nos cheveux et de notre peau, et donnent souvent bon goût et saveur à ce que nous mangeons. Certains sont absolument essentiels et ne peuvent être synthétisés par l’organisme.
Cependant l’excès d’acides gras, qu’ils soient saturés, mono-insaturés ou polyinsaturés, et surtout insaturés trans (AGT), doit dans la mesure du possible être évité dans nos choix de consommation alimentaire.

Toutes les matières grasses (beurre, huile, margarine) ont une teneur très élevée en lipides, mais ces lipides ont des propriétés et apports très différents, selon ces caractéristiques : insaturés cis plutôt bénéfiques à notre santé, versus saturés ou insaturés trans plutôt néfastes. (Voir explications plus bas)

C’est peut-être paradoxal pour certains, mais de nombreuses recettes traditionnelles méditerranéennes ou françaises sont plutôt plus saines que les plats ou aliments industriels récents, contenant des graisses hydrogénées (acides gras trans, AGT) en trop grande quantité.

Ce serait une des raisons du paradoxe européen, selon lequel beaucoup de ceux-ci consomment plus de matières grasses que les Américains sans avoir les taux de maladies cardiovasculaires et infarctus constatés aux États-Unis.

Le fait est que les européens consomment en moyenne 3 fois moins de graisses trans (2.8 g/jour) que les Nord-Américains (plus de 8 g/jour), même si cet avantage tend à disparaître chez les plus jeunes.

Différentes sortes d’acides gras dans les aliments:

Les acides gras saturés sont présents dans les viandes et les produits laitiers, mais aussi dans certaines huiles et aliments raffinés. Ce sont parmi les plus nocifs.

Les acides gras mono-insaturés cis sont présents dans l’huile d’olive et les olives, l’huile de colza, l’huile d’arachide et les arachides, la moutarde, le poulet, les œufs, le poisson, les fruits oléagineux (noix de cajou et de macadamia). Ils ont un effet plutôt bénéfique sur le taux de mauvais cholestérol.

Les acides gras poly-insaturés cis sont présents dans certaines huiles (huile de tournesol, de carthame, de soja), dans les margarines polyinsaturées, dans le poisson, dans certains fruits oléagineux et dans les graines.

Les acides gras trans résultant d’une hydrogénation partielle (principalement industrielle) de graisses insaturées, fragiles (facilement oxydables), et en général liquides à température ambiante. Ils sont présents jusqu’à 5%, voire 6 ou 7% dans les graisses et viandes animales, mais aussi cachés dans de très nombreux aliments ou ingrédients industriels, et jusqu’à plus de 30%.

Ils sont encore plus nocifs pour la santé que les acides gras saturés, alors que beaucoup croient bien faire en remplaçant le beurre ou la crème par ces produits.

Pandémie: les effets sur notre nourriture, notre santé et notre immunité

Voir la Dynanews

Nouvelle association Au cabinet Dynaform Lausanne

Voir la Dynanews

Et si vous preniez soin de vous avant la fin de l'année ?

Voir la Dynanews