woman_img

Ménopause et hygiène alimentaire

Etape naturelle de la vie d’une femme, la ménopause mérite quelques attentions sur le plan nutritionnel.
Car la modification du statut hormonal a des effets physiologiques notables. Améliorer son alimentation permet de surveiller la prise de poids et de limiter les risques pour la santé.

La ménopause est une période particulièrement difficile. Toutes les statistiques montrent que les femmes prennent alors du poids, car la ménopause est une étape jalonnée de nombreuses modifications physiologiques.

Il existe un déséquilibre hormonal ovarien, avec une facilité de stockage, d’apparition de cellulite, etc. Mais il y a en parallèle une baisse de l’activité physique. Et il peut également y avoir d’autres dérèglements, thyroïdiens notamment.
La prévention de la prise de poids passe par une bonne hygiène alimentaire et une activité physique régulière.

Souvent, les femmes sont gênées par leur ventre qui a tendance à s’arrondir après la ménopause. Il faut se rendre compte que c’est un phénomène normal, lié au tassement des disques intervertébraux. Pour lutter contre cela, il faut rééduquer la sangle abdominale.

En revanche, prendre un traitement hormonal substitutif n’est pas conseillé pour éviter la prise de poids.
Non seulement il est de plus en plus controversé, mais s’il est trop dosé, il va au contraire favoriser l’apparition de ces kilos !Premier antidote contre ce risque de surpoids : une activité physique suffisante (marche, vélo, gymnastique, sport…). Et en complément, une alimentation judicieusement allégée, dans laquelle on aura éliminé les calories « inutiles ».

A éviter, ou à consommer avec beaucoup de modération :
– Les boissons sucrées type sodas (on peut les remplacer par des boissons « light »
– Les bonbons, biscuits salés ou sucrés et petites choses à grignoter (prendre plutôt un fruit, un cachou ou boire un verre d’eau
– L’alcool sous toutes ses formes (ne pas dépasser un petit verre de vin par repas)
– Les glaces et pâtisseries (en dessert, choisir plutôt sorbet, fruit ou salade de fruits)
– Les croissants et autres viennoiseries (préférer le pain complet ou à la rigueur le pain de mie)
– Les plats riches en graisses, les frites et fritures (privilégier la cuisson vapeur ou au gril)
– Les sauces classiques, la mayonnaise ou les sauces barbecue (à remplacer par sauces allégées ou moutarde douce)
– Les préparations type feuilletés, quiches, lasagnes… (mieux vaut opter pour une pizza simple ou des pâtes accompagnées d’un coulis de tomate)
– Les laitages et entremets au lait entier (préférer les produits « light »)

Ces informations sont très généralistes et il est possible d’affiner pour chaque personne selon son métabolisme, son âge et ses activités.

Pour plus de conseils ou d’informations vous pouvez prendre contact avec nous, et nous nous ferons un plaisir de vous recevoir pour en discuter.

Nouvelle association Au cabinet Dynaform Lausanne

Voir la Dynanews

Et si vous preniez soin de vous avant la fin de l'année ?

Voir la Dynanews

Qu'est-ce que la faim ? versus les envies

Voir la Dynanews